À Sebastian Scheffer, le 12 février 1660
Note [8]

Guy Patin a souvent mentionné dans ses lettres échangées avec l’Allemagne ce marchand de Francfort-sur-le-Main dénommé Öchs (de prénom inconnu), son fils et son commis (puis, semble-t-il, associé), Sebastian Switzer, qui tous deux lui servaient d’intermédiaires dans ses relations avec Sebastian Scheffer et Johann Daniel Horst.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 12 février 1660. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1164&cln=8

(Consulté le 04.12.2020)

Licence Creative Commons