À Christiaen Utenbogard, le 1er décembre 1662, note 8.
Note [8]

« avec le chef en personne, qui a plus de 30 légions », paroles de Jésus à un de ses compagnons qui dégainait son glaive pour empêcher son arrestation par le serviteur du Grand Prêtre (Matthieu, 26:53, avec exagération de Guy Patin sur le nombre des légions) :

An putas quia non possum rogare Patrem meum et exhibebit mihi modo plus quam duodecim legiones angelorum ?

[Penses-tu donc que je ne puisse faire appel à mon Père, qui me fournirait sur-le-champ plus de douze légions d’anges ?]

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 1er décembre 1662, note 8.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1255&cln=8

(Consulté le 24/02/2024)

Licence Creative Commons