À Johann Georg Volckamer, le 6 avril 1663
Note [8]

Caspar Barthius a transcrit le poème de Michel de L’Hospital dans le livre vii, chapitre xvii (colonnes 344‑346), de ses Adversariorum commentariorum libri lx [Soixante livres de commentaires critiques], {a} sous ce titre :

Satira vetusti cujuspiam scriptoris, modo non sit fuco sublita. De Lite, ab Henrico Stephano et semel modo edita, promulgatur.

[Du Procès, satire de quelque ancien auteur, à moins qu’elle n’ait été cachée sous un faux nom ; Henri Estienne {b} ne l’a publiée qu’une fois et l’a fait connaître].


  1. Francfort 1648, v. note [6], lettre 610.

  2. V. note [31], lettre 406.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Georg Volckamer, le 6 avril 1663. Note 8

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1270&cln=8

(Consulté le 26.11.2022)

Licence Creative Commons