Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 83.
Note [83]

La chronologie de Jean Astruc n’aurait été plausible que si Charles ix (dont Jean Héroard ne fut pas médecin par quartier, mais hippiatre) n’était pas mort en mai 1574 (quand Anne de Joyeuse n’était âgé que d’environ 14 ans).

Le Rapport du corps mort du très-chrétien Henri troisième, roi de France et de Pologne a été transcrit à la page 857 des Œuvres de chirurgie… de Jacques Guillemeau, rééditées et augmentées par son fils Charles (Rouen, 1649, v. notule {b}, note [1] du Borboniana 7 manuscrit). Il porte la signature de quatre médecins, dont Héroard, et de cinq chirurgiens (parmi lesquels ne figure pas Jacques Guillemeau).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 83.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=83

(Consulté le 16/04/2024)

Licence Creative Commons