À Claude II Belin, le 23 mai 1643
Note [9]

Guy Patin estimait correctement le nombre des morts espagnols ; s’y ajoutaient autant de prisonniers. Le nombre des morts français égalait celui des Espagnols. Rocroi (Ardennes) en Champagne, aux confins de la Picardie et du Hainaut, à 28 kilomètres au nord-ouest de Charleville-Mézières, était une place forte stratégique, proche de la frontière séparant la France des Pays-Bas espagnols.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 23 mai 1643. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0083&cln=9

(Consulté le 27.09.2020)

Licence Creative Commons