À Claude II Belin, le 5 juillet 1651
Note [9]

Jules-César Bulenger (ou Boulenger, Julius Cæsar Bulengerus, Loudun 1558-Cahors 1628) était fils d’un médecin de Troyes (selon Guy Patin). Après être entré chez les jésuites, il s’occupa de recherches historiques. Les Historiarum sui temporis libri tredecim, quibus res toto orbe gestæ ab anno 1560 ad annum usque 1612 continentur… [Treize livres des histoires de son temps, contenant tout ce qui s’est passé dans le monde de 1580 à 1612…] (Lyon, successeurs de Guillaume Rouillé [ou Roville, v. note [5], lettre de Charles Spon, datée du 5 mars 1658], 1617, in‑fo) sont son ouvrage le plus connu.

Ramus a donné en 1582 une édition complète et commentée des Oraisons [Orationes] de Cicéron, mais je n’ai trouvé aucun ouvrage de discours publié par Bulenger.

Guy Patin a résumé à sa façon la vie du P. Bulenger au début de sa lettre à André Falconet, datée du 30 juillet 1666. V. note [5] du Naudæana 2, pour un copieux complément d’informations bibliographiques sur Bulenger.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 5 juillet 1651. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0264&cln=9

(Consulté le 11.05.2021)

Licence Creative Commons