À Charles Spon, le 5 juillet 1652
Note [9]

Journal de la Fronde (volume ii, fo 100 vo, juin 1652) :

« La cour ayant résolu d’aller à Meaux et delà à Compiègne, le maréchal de Turenne fit partir son armée de Lagny le 23, y ayant seulement laissé deux régiments pour garder ces postes ; et fut camper à Thieux et à Compan, au-dessous de Melun, pour ce voyage. {a} […]
L’armée de Son Altesse Royale et de M. le Prince est encore à Saint-Cloud en attendant les troupes qui la doivent venir joindre de Flandres et de Liège, lesquelles sont encore bien éloignées et ne peuvent s’approcher tandis que le maréchal de Turenne sera de ce côté-là. Le duc de Lorraine est encore à La Ferté-Milon et ne se presse pas de s’en retourner. Le bruit est fort grand que les Espagnols ont assiégé La Bassée. » {b}


  1. La cour quitta Melun le 27 juin pour gagner Saint-Denis où elle séjourna jusqu’au 17 juillet (Levantal).

  2. Dans le département du Nord, entre Béthune et Lille.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 5 juillet 1652. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0291&cln=9

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons