À Charles Spon, le 10 juin 1653
Note [9]

« il s’était jeté corps et âme dans les bras d’une courtisane, ce qui, bien qu’infâme, est cependant une bien douce distraction ». Gian Pietro Caraffa (Capriglia, Campanie 1476-Rome 1559) fut élu pape en 1555 sous le nom de Paul iv. Intolérant et sévère jusqu’à la cruauté, il se singularisa par un zèle disciplinaire outrancier, dont le bras armé était une inquisition féroce, particulièrement acharnée contre les protestants et les juifs. À en croire ici Guy Patin, ce pape rigoriste ne pratiqua pas tout à fait la discipline qu’il prêcha.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 juin 1653. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0317&cln=9

(Consulté le 16.09.2019)

Licence Creative Commons