À Charles Spon, le 19 mai 1654
Note [9]

«“ Les poètes chantent des choses qui émerveillent, mais qu’on ne peut croire ” [Dionysius Cato, Distiques moraux, livre iii, 18] (par poètes, j’entends tous les harangueurs démagogues, genre dont auront toujours été les ministres, loyolites, moines, etc.). »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 19 mai 1654. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0349&cln=9

(Consulté le 21.10.2020)

Licence Creative Commons