À Charles Spon, le 6 novembre 1654
Note [9]

Quatre enfants de Madame Royale, Christine de France, fille d’Henri iv et de Catherine de Médicis, épouse de Victor-Amédée ier, duc de Savoie, sont cités dans les lettres de Guy Patin :

  • l’aînée, Louise (1629-1662) avait été mariée en 1642 à son oncle (frère de son père), Maurice de Savoie, qui avait auparavant été cardinal ;

  • Charles-Emmanuel ii hérita du duché de Savoie (v. note [10], lettre 354) ;

  • Marguerite-Yolande (1635-1663) épousa en 1660 Ranuce ii Farnèse, duc de Parme (v. note [11], lettre 650) ;

  • Adélaïde-Henriette (1636-1676) avait épousé en 1652 l’électeur de Bavière, Ferdinand-Marie, fils de Maximilien ier.

Il commençait alors à être question de marier Marguerite-Yolande avec Louis xiv. Le projet se développa jusqu’à l’automne 1658, quand Mazarin s’en servit pour convaincre les Espagnols de fiancer leur princesse Marie-Thérèse au roi de France en prélude à la paix des Pyrénées (« comédie de Lyon », v. note [22], lettre 549). Hortense Mancini était la nièce que le cardinal destinait à Charles-Emmanuel ii de Savoie.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 novembre 1654. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0378&cln=9

(Consulté le 20.10.2020)

Licence Creative Commons