À Claude II Belin, le 12 novembre 1654
Note [9]

« Adieu, portez-vous bien, et aimez-moi. Vôtre de tout cœur, Guy Patin ». La chronique des guerres civiles anglaises établie par Plant ne mentionne pas la constitution d’une grande armée navale à cette époque. Au contraire, elle fait état d’un mouvement de protestation des marins de Portsmouth réclamant un adoucissement de leurs conditions de service : suppression du recrutement forcé (presse), versement d’une rente aux veuves de guerre, etc.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 novembre 1654. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0379&cln=9

(Consulté le 30.11.2020)

Licence Creative Commons