À André Falconet, le 19 novembre 1656
Note [9]

Magnifique : « celui qui est splendide, somptueux, qui se plaît à faire dépense en choses honnêtes. C’est la principale qualité des princes d’être magnifiques. Le magnifique ne fait état des richesses que pour faire paraître la grandeur de son âme, sa libéralité » (Furetière). Toute cette description concerne Charles Guillemeau.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 19 novembre 1656. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0451&cln=9

(Consulté le 23.01.2021)

Licence Creative Commons