À Charles Spon, le 26 décembre 1656
Note [9]

« La Méthode des médecins parisiens pour remédier n’est-elle pas la plus salutaire de toutes ? » Le titre exact (et plus allusif) de cette thèse cardinale, soutenue le 22 février 1657 par le bachelier Pierre Le Large sous la présidence de Jean iii Des Gorris est Estne recta quædam Methodus medendi omnium saluberrima ? [Une juste méthode de remédier n’est-elle pas la plus salutaire de toutes ?] (réponse affirmative, prônant la méthode hippocratico-galénique).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 décembre 1656. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0458&cln=9

(Consulté le 17.04.2021)

Licence Creative Commons