À Vopiscus Fortunatus Plempius, le 27 juillet 1656
Note [9]

Geographia Nubiensis, id est accuratissima totius orbis in septem climata divisi descriptio, continens præsertim exactam universæ Asiæ, et Africæ, rerumque in ijs hactenus incognitarum explicationem. Recens ex Arabico in Latinum versa a Gabriele Sionita Syriacum, et Arabicarum literarum Professore, atque Interprete Regio, et Iohanne Hesronita, earundem Regio Interprete, Maronitis [Géographie nubienne (d’Abou, Abdallah-Mohamed El Edrisi), qui est la description très précise de tout le monde, divisé en sept régions, contenant principalement l’exacte description de l’Asie et de l’Afrique, et des choses jusqu’ici inconnues à leur sujet. Récemment traduite d’arabe en latin par les prêtres maronites Gabriel Sionita (v. note [11], lettre 1022), professeur de lettres arabes et syriaques, et interprète royal, et Jean Hesronita, interprète royal dans les mêmes langues] (Paris, Jérôme Blageart, 1619, in‑4o).

Le chapitre iii (pages 8‑10) est intitulé De Bochara Avicennæ patria [De Bochara, patrie d’Avicenne] et donne une brève histoire de sa vie fondée sur les écrits du biographe arabe Ben Casem.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Vopiscus Fortunatus Plempius, le 27 juillet 1656. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1089&cln=9

(Consulté le 10.08.2020)

Licence Creative Commons