À Christiaen Utenbogard, le 3 septembre 1658
Note [9]

V. note [23], lettre latine 106, pour la Victoria gratiæ [Victoire de la grâce] d’Alexandre More (Middelbourg, 1652, ouvrage contre le R.P. Denis Petau, dont le titre se terminait sur les mots « le soleil et le bouclier »).

Guy Patin possédait déjà les discours de More « sur la Paix » (Genève, 1648, v. note [63], lettre 211) et « sur Calvin » (Genève et Amsterdam, 1648, v. note [11], lettre 226).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Christiaen Utenbogard, le 3 septembre 1658. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1140&cln=9

(Consulté le 09.07.2020)

Licence Creative Commons