À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [a]

Ms BnF no 9357, fos 41‑46 ; Reveillé-Parise nos cxcviii (tome i, pages 403‑410), cxcix (tome i, pages 410‑421) et cci (tome i, 427‑436) ; Triaire no clxviii (pages 635‑671) ; Jestaz no 1 (tome i, pages 357‑419). Ce véritable journal des événements de la Fronde parlementaire et du siège de Paris n’est pas une lettre, mais un récit de 6 feuillets (entamé à la mi‑janvier, dans la lettre du 19 février, et qui se poursuit dans celles des 20 mars, 23 mars et 2 avril) . Écrit au jour le jour, il porte en marge les dates des 25, 27, 29 janvier, 13, 18, 19, 23 février et des 6, 11 et 13 mars 1649. Les communications étaient devenues irrégulières et très incertaines entre Paris et Lyon, bien qu’elles n’eussent pas été complètement interrompues. Guy Patin, inquiet sur la transmission de sa correspondance et craignant la censure, n’envoya son récit qu’après la levée du blocus de Paris, à la suite des conférences de Rueil : sa seconde lettre du 2 avril accompagnait les 3 premiers feuillets de celle‑ci ; Patin n’expédia la fin que lorsqu’il fut certain que le début était parvenu à bon port. Les politesses finales et la signature manquent, ainsi que l’inscription apposée le plus souvent par le méticuleux Charles Spon au revers du courrier qu’il recevait. Dans les éditions antérieures, ce compte rendu a été daté du 13 mars (Triaire) ou du 31 mars (Jestaz). Il s’achève sur le début des conférences de Saint‑Germain (16‑30 mars). En se fondant sur les faits relatés, la date du samedi 20 mars a été préférée, mais ce détail est sans importance puisqu’il ne s’agit pas à proprement parler d’une lettre. L’écriture des fos 44 à 46 a été postérieure au 2 avril (v. note [1], lettre 171).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note a

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=a

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons