Annexe : L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté de médecine de Paris, perdu le 1er mars 1644
Note [b]

Ce mémoire manuscrit (Coll. Fr. ms Montaiglon, pages 173 à 180) de Guy Patin n’a, à ma connaissance, jamais été publié. Bien qu’il contienne plusieurs redites, son intérêt m’a semblé suffisant pour le transcrire intégralement. Il n’est pas daté, mais Patin l’a sans doute écrit peu avant le procès du 1er mars 1644.

On y lit la plupart des arguments employés dans les libelles de la Faculté de médecine de Paris contre Renaudot, dont quelques-uns se retrouvent dans les plaidoiries de Chenvot, avocat de la Faculté, et d’Omer Talon, avocat général, qui ont été imprimées dans l’Arrêt de la Cour de parlement… (v. note [56], lettre 101) ; Patin a probablement écrit ces notes à leur intention.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : L’ultime procès de Théophraste Renaudot contre la Faculté de médecine de Paris, perdu le 1er mars 1644. Note b

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8008&cln=b

(Consulté le 11.07.2020)

Licence Creative Commons