Fiche biographique
Sebizius, Melchior

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Médecin natif de Strasbourg, Sebizius (Sebisch ou Sebitz en allemand, 1578-1674) [1] aurait successivement étudié la médecine dans 27 universités. Il avait pris le bonnet doctoral à Bâle et obtenu en 1612 la chaire de médecine strasbourgeoise dont son père (de même prénom, 1539-1625) avait démissionné. Dans la suite, il était devenu archiatre ordinaire de la ville de Strasbourg. L’empereur Ferdinand ii l’avait créé comte palatin en 1630.

Sa production médicale fort abondante est profondément imprégnée du galénisme le plus orthodoxe, ce qui lui valait toute l’admiration de Guy Patin qui l’a souvent cité dans ses lettres à partir de 1649.

Depuis le père de Melchior jusqu’à son petit-fils (tous deux prénommés Melchior), en passant par son fils, Johann Albrecht (v. note [8], lettre latine 100), [2] quatre Sebizius ont enseigné sans interruption la médecine à Strasbourg pendant 134 ans (1570-1704).

Notre édition contient cinq lettres latines que Patin a écrites à Sebizius, datées du 2 novembre 1657 (qui marque le début de leur correspondance) au 24 janvier 1659.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Sebizius, Melchior

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8080

(Consulté le 14.05.2021)