À Charles Spon, le 10 novembre 1653
Note [1]

Sans doute s’agissait-il d’un ulcère du pylore (orifice inférieur de l’estomac, qui l’ouvre sur le duodénum) compliqué de sténose (rétrécissement), bénin (aujourd’hui rattaché à une infection par Helicobacter pylori) ou malin (cancéreux).

Jean Le Prévôt, natif de Vire (Calvados), reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1644 (Baron), était mort le 18 octobre (Comment. F.M.P.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 novembre 1653. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0330&cln=1

(Consulté le 15.05.2021)

Licence Creative Commons