À Claude II Belin, le 12 novembre 1639
Note [3]

« Cette Troyenne traîne en affaire » : Teucris illa lentum negotium est, sed tamen est in spe […on ne désespère pas cependant d’en voir la fin] (Cicéron, Lettres à Atticus, livre i, lettre 13).

Édités par Jacques Thévart (v. note [23], lettre 146), quatre opuscules posthumes de Guillaume de Baillou (v. note [19], lettre 17) ont paru en 1640 (Paris, Jacques Quesnel, in‑4o) :

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 novembre 1639. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0048&cln=3

(Consulté le 12.06.2021)

Licence Creative Commons