À André Falconet, le 11 octobre 1667, note 4.
Note [4]

Celui dont Guy Patin francisait le nom en « prince Robert » était le prince Rupert (1619-1682), comte palatin du Rhin et duc de Bavière, duc de Cumberland et comte de Holderness, fils d’Elizabeth Stuart, sœur du roi d’Angleterre Charles ier, et de l’électeur palatin Frédéric v. Après avoir commandé la cavalerie royale durant les guerres civiles, il avait émigré pour mener une vie aventureuse de boucanier dans les Caraïbes. Il était revenu en Grande-Bretagne après la restauration et menait une carrière maritime, participant aux combats navals de l’époque, avant de devenir gouverneur de la Compagnie de la baie d’Hudson.

William Douglas (1634-1694), comte de Selkirk, était devenu duc de Hamilton en 1656 par son mariage avec Anne Hamilton, héritière du duché ; grand trésorier de Charles ii, il devint plus tard grand amiral de William iii.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 11 octobre 1667, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0924&cln=4

(Consulté le 28/09/2023)

Licence Creative Commons