À Johann Caspar I Bauhin, le 10 février 1633
Note [48]

Wolfgangi Meureri V. Cl. Commentarii Meteorologici, et recondita eruditione referti, et ex solidis Philosophiæ Aristotelicæ fundamentis deducti, ac demum in gratiam utilitatemque Studiosorum Philosophiæ naturalis editi opera et studio Christophori Meureri, Artis Medicæ licenciati, et Mathematum Professoris Academiæ Lips. Præfixa est his quoque vita autoris, descripta a Bartholomæo Walthero, olim ejusdem Academiæ Professore publico [Commentaires météorologiques de Wolfgang Meurer (1513-1585, philosophe et professeur de médecine à Leipzig), qui sont à la fois remplis de science peu accessible et tirés des fondements solides de la philosophie aristotélicienne. Publiés par les soins et l’étude de Christoph Meurer (1558-1616), licencié de médecine et professeur de mathématiques à l’Université de Leipzig. On les a aussi fait précéder par la vie de l’auteur que Bartholomäus Walther, jadis professeur public en la même Université a écrite] (Leipzig, Valentinus Voegelinus, 1592, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Caspar I Bauhin, le 10 février 1633. Note 48

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1020&cln=48

(Consulté le 15.06.2021)

Licence Creative Commons