Colloque "L’Humanitaire et la guerre"

samedi 12 mai 2007

de 10h à 17h

Université René Descartes Paris 5
Foyer des professeurs
12, rue de l'Ecole-de-Médecine
75006 PARIS

(entrée libre)

Contacts :
Sophie Delaporte
sdelaportebray@fcvnet.net
Guy Cobolet
guy.cobolet@biusante.parisdescartes.fr

La bataille de Solferino, 1859. Gravure d'Epinal.

Humanitaire, guerre, médecine

Il paraît aller de soi que ce que nous appelons « l’humanitaire » constitue un point de jonction capital entre fait guerrier et fait médical : c’est d’ailleurs à travers le geste des médecins, notamment en France, qu’est appréhendée d’abord la question de l’intervention humanitaire en temps de guerre. Rien de changé, dès lors, depuis l’action du médecin Henri Dunant à l’issue de la bataille de Solferino, en 1859 ? Toutefois, les mises en cause relativement récentes de l’humanitaire, y compris parfois au sein des organisations humanitaires elles-mêmes, rendent sans doute plus complexe qu’autrefois la question de l’intervention médicale sur le terrain guerrier. Favoriserait-elle en sous-main la prolongation des conflits ? A cette question, déjà douloureuse, pourrait s’en ajouter une autre: et si l’intervention médicale avait aussi vocation à nous rendre ces mêmes conflits moins inacceptables à nos propres yeux ?

Programme

Session du matin
Présidente de séance : Anne Rasmussen
Rony Brauman, Médecin, ancien Président de MSF, Professeur à l’IEP de Paris Agir, mais jusqu'où ? Parler, mais de quoi? Les pratiques de Médecins Sans Frontières  
Richard Rechtman, Psychiatre et anthropologue, Institut Marcel Rivière, CESAMES, Extermination et rhétorique d’extermination au Cambodge  
Marc Le Pape, Sociologue, EHESS Pratiques médicales et humanitaires en zones de conflit (situations africaines)  
Session de l’après-midi
Président de séance : Bernard Devauchelle
Olivier Forcade, Historien, Université de Picardie, CHSSC Les premières expériences militaires françaises de l’humanitaire sous le Second Empire  
Rebecca Gill, Historienne, Université de Manchester 1870-1918 : The "New Humanitarian": Ethos in Britain  
Bertrand Taithe, Historien, Université de Manchester La guerre et l'organisation de l'humanitaire: les pères blancs en 1943-1945  
Axelle Brodiez, Historienne, CNRS Le Secours populaire français, des années 1930 au début des années 1980 : le rôle structurant des guerres dans la mutation du communisme à l'humanitaire  

Une assemblée générale suivra le colloque.

Organisation scientifique

  • Stéphane Audoin-Rouzeau

  • Anne Rasmussen

  • Bertrand Taithe

  • Sophie Delaporte

Avec le soutien

  • du Centre d’Histoire des Sociétés des sciences et des conflits

  • de l'équipe EHSBM

  • du Service de communication de l’Université de Picardie Jules Verne.

Entrée libre et gratuite.