L. 742.  >
À Charles Spon,
le 30 janvier 1663

Monsieur, [a][1]

J’ai appris par M. Falconet qu’il vous avait remis un petit ballot qui vient de MM. de Tournes, [2] qui sont des livres que l’on m’envoie de Francfort. Je vous supplie de rendre à M. Falconet ce qu’il en a déboursé et puis après, de me l’envoyer par le coche d’eau, [3] de Lyon à Chalon-sur-Saône [4] où l’on aura soin de l’envoyer à Auxerre [5] et delà, à Paris où il me sera rendu. Tu et tuam saluto, eamque mihi carissimam. Vale, et me ama[1] Je vous envoie un billet pour le maître du coche d’eau, que vous lui donnerez, s’il vous plaît, avec le petit ballot. Vale carum caput. Tuus ex animo, Guido Patin[2]

De Paris, ce mardi 30e de janvier 1663.



Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 30 janvier 1663

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0742

(Consulté le 25/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.