L. latine 309.  >
À Johann Daniel Horst,
le 22 août 1664

[Ms BIU Santé no 2007, fo 164 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Johann Daniel Horst, docteur en médecine, à Francfort.

Très distingué Monsieur, [a][1]

J’ai reçu les deux vôtres : l’une par votre très cher fils, [2] que j’ai accueilli avec joie ; l’autre par M. Öchs. [3] Votre fils va très bien, il a déjà assisté à trois de mes leçons publiques, que j’interromprai le mois prochain, pour les reprendre en février, si Dieu me donne forces, loisir et santé. [1][4] Durant tout cet hiver on fera ici beaucoup de dissections anatomiques, tant publiques que privées ; [5] s’il veut, votre fils en verra à satiété. Entre-temps, je songerai à ses études et lui fournirai les livres dont il aura besoin ; je lui promets même mon temps, mes soins et mon argent, et tout le nécessaire. Je voudrais donc que vous ne soyez en souci de rien. Vive et vale, et aimez-moi.

De Paris, le 22e d’août 1664.

Vôtre de tout cœur, Guy Patin.



Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 22 août 1664

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1342

(Consulté le 25/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.