À Claude II Belin, le 17 août 1632

Note [13]

Antoine Coffier, dit Ruzé, marquis d’Effiat (1581-27 juillet 1632), avait été en 1616 premier écuyer de la Grande Écurie, capitaine des chevau-légers de la garde royale en 1617, puis chevalier des Ordres en 1620. En 1624, il avait négocié à Londres le mariage de la princesse Henriette de France avec Charles ier. Effiat avait été nommé surintendant des finances en 1626, maréchal de camp en 1628 et enfin maréchal de France le 1er janvier 1631. Il mourut l’année suivante à la tête de l’armée d’Alsace au moment où s’ouvrait la campagne de 1632. Tallemant des Réaux lui a consacré une historiette (tome i, pages 294‑295). Il était le père de Cinq-Mars (v. note [12], lettre 65).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Claude II Belin, le 17 août 1632, note 13.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0012&cln=13
(Consulté le 27.10.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.