À Charles Spon, le 20 mars 1649

Note [69]

Éléonore-Catherine-Fébronie de Bergh (1615-15 juillet ou 9 août 1657), issue d’une grande famille des Pays-Bas espagnols, était devenue duchesse de Bouillon en 1634 en épousant le duc Frédéric-Maurice de Bouillon (v. note [8], lettre 66), frère aîné de Turenne, qui était alors l’une des grandes figures du parti frondeur.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649, note 69.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=69

(Consulté le 21/02/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.