À Charles Spon, le 20 mars 1649

Note [75]

Bernard d’Ostove de Clanleu, maréchal de camp en 1646, s’était signalé dans les guerres de la Régence, mais avait été disgracié après la perte de Dixmude contre les Espagnols en novembre 1647. Le dépit de ce revers lui avait fait embrasser le parti frondeur (Jestaz et Bertière a) ; ce qui n’empêcha pas Mme de Motteville de saluer sa bravoure (v. supra note [71]).


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 20 mars 1649, note 75.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=75
(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.