À Charles Spon, le 11 juin 1649

Note [22]

« Soyez sincère, montrez-moi ce que vous avez de mieux, sinon servez-vous de ce que nous avons. »

Guy Patin s’est de nouveau inspiré d’Horace (Épîtres, livre i, lettre 6, vers 66‑67) :

Si quid novisti rectius istis
candidus imperti ; si nil, his utere mecum
.

[Si tu connais mieux que ça, sois sincère, montre-le, sinon fais comme moi].


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 juin 1649, note 22.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0181&cln=22

(Consulté le 15/06/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.