À Charles Spon, le 10 août 1649

Note [44]

Adriaan Vlacq (Gouda 1600-La Haye 1667), libraire-imprimeur formé en Hollande, s’était d’abord installé à Londres en 1632. Les guerres civiles l’avaient décidé à quitter l’Angleterre pour Paris en 1642 où il avait tenu boutique pendant six ans, avant de retourner à La Haye où il publia jusqu’à sa mort. Guy Patin a souvent parlé de lui à propos de contrefaçons, mais le principal intérêt de Vlacq a été scientifique. Parmi plusieurs autres ouvrages de mathématiques, il a produit, en 1628 une très importante extension de la table de logarithmes de John Napier déjà revue par Henry Briggs : cette Arithmetica logarithmica… (Gouda, Rammasen, in‑fo) donne tous les logarithmes de nombres de 1 à 100 000, avec 10 décimales, alors que Briggs n’avait fourni que ceux de 1 à 20 000 et de 90 000 à 100 000. En hommage à son œuvre au bénéfice des sciences, le nom de Vlacq a été donné à un cratère de la lune.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 10 août 1649, note 44.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0192&cln=44
(Consulté le 18.10.2019)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.