À Charles Spon, le 17 septembre 1649

Note [18]

« Comme il est bien vrai que, quand une affaire est douteuse, les jugements des hommes sont divers » ; Pline le Jeune (Lettres, livre i, épître xx) :

Varia sunt hominum iudicia, variæ voluntates.

[Les jugements des hommes sont divers, et diverses leurs inclinations].

Auguste fut empereur de 27 av. J.‑C. à 14 apr. J.‑C., Tibère de 14 à 37 et Vespasien de 69 à 79.

On n’a toujours pas résolu la question que Guy Patin soulevait ici sur l’époque exacte où vécut l’historien latin Quinte-Curce, Quintus Curcius Rufus ; mais on s’accorde ordinairement sur le ier s. apr. J.‑C. Son Histoire d’Alexandre le Grand [Historiarum Alexandri Magni libri x, en dix livres dont manquent les deux premiers] eut un vif succès à partir du Moyen Âge, mais n’a été citée par aucun écrivain de l’époque romaine. Ses inexactitudes historiques et ses invraisemblances géographiques (comme on va voir) ont fait douter de son authenticité.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 17 septembre 1649, note 18.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0197&cln=18

(Consulté le 13/06/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.