À Charles Spon, le 1er mars 1650

Note [23]

« on le dit être un de ses gitons. » La liaison entre le prince de Marcillac, désormais duc de La Rochefoucauld, et Mme de Longueville était de notoriété publique.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 1er mars 1650, note 23.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0219&cln=23
(Consulté le 26.09.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.