À Charles Spon, le 1er juillet 1653

Note [5]

Pierre Chanut (Riom 1601-Livry-sur-Seine 3 juillet 1662) avait débuté dans les finances pour devenir conseiller au Grand Conseil puis s’illustrer dans la diplomatie. De 1645 à 1649, il avait été résident de France en Suède où il avait mis René Descartes en faveur auprès de la reine. Il y avait été de nouveau envoyé pour persuader, en vain, Christine de ne pas abdiquer et la détacher de l’emprise que l’abbé Bourdelot exerçait sur elle.

V. note [34], lettre 237, pour Samuel Bochart.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Charles Spon, le 1er juillet 1653, note 5.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0321&cln=5
(Consulté le 16.06.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.