À Charles Spon, le 7 novembre 1656

Note [15]

Jean Hamon (Cherbourg, 1618-Port-Royal des Champs, 1687), fils d’un avocat, avait été reçu docteur régent de la Faculté de médecine de Paris le 10 janvier 1647 en présidant une thèse quodlibétaire d’Armand-Jean de Mauvillain sur la question : An eunuchus monstrum ? [L’eunuque est-il un monstre ?] (réponse affirmative).

Hamon n’avait exercé la médecine qu’épisodiquement, consacrant la plus grande partie de son temps à la religion et à la pénitence. En juillet 1650, après avoir songé à se faire moine chartreux, Hamon avait rejoint les solitaires de Port-Royal, compagnie dont il devint le médecin. Jean Lesaulnier lui a consacré une très longue notice dans le Dictionnaire de Port-Royal (pages 504‑509).


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 novembre 1656, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0450&cln=15

(Consulté le 27/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.