À André Falconet, le 5 mars 1660

Note [2]

Fontenay-les-Bagneux avait pris, vers 1649, le nom de Fontenay-aux-Roses (aujourd’hui dans le département des Hauts-de-Seine) à cause des rosiers qu’on y cultivait en grand nombre, moins pour l’agrément des sens que pour la préparation de médicaments dont Guy Patin était un zélé prescripteur.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 5 mars 1660, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0595&cln=2

(Consulté le 19/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.