À Jan van Beverwijk, le 19 juillet 1640

Note [22]

Joh. Beverovicii epistolica Quæstio de vitæ termino, fatali, an mobili ? Cum doctorum responsis, et Secunda editio triplo auctior.

[Question par lettre de Jan van Beverwijk sur le terme de la vie : est-il fatidique ou modifiable ? {a} Avec les réponses de savants hommes], {b} et [Seconde édition, augmentée du triple]. {c}


  1. La question posée sur le terme de la vie est plus complétée à l’intérieur du livre :

    Num ita fatalis et immutabilis, ut nec incuria, violentia, aut morbis abbreviari ; nec diligentia, aut artis medicæ præsidiis prolongari possit.

    [Car il est à ce point fatidique et immuable qu’il ne peut être avancé par l’absence de soins, par la violence ou le fait des maladies ; et ne peut être retardé par les secours de l’art médical].

  2. Dordrecht, Henricus Essæus, pour le compte de Jean Maire, 1634, in‑8o, avec le frontispice représentant Anna Maria von Schurman : v. note [18], lettre de Jan van Beverwijk datée du 30 juillet 1640, qui cite aussi la réédition de 1639.

  3. Leyde, Ioannes Maire, 1636, in‑4o.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Jan van Beverwijk, le 19 juillet 1640, note 22.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1037&cln=22

(Consulté le 26/02/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.