Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-2

Note [7]

Ces vers appartiennent à la Remontrance au peuple de France. Imprimé nouvellement (sans lieu ni nom, 1563, in‑4o de 34 pages) de Pierre de Ronsard. Le poète y critique l’Église romaine et ses rites, avec :

La citation de L’Esprit de Guy Patin vise les débauches des prélats, au fo C ro‑vo, et justifie trois remarques.

  1. Au début du 2e vers, la transcription de L’Esprit de Guy Patin y a remplacé « Soyez-moi de vertus… » par « Soyez de la vertu… ».

  2. L’élision (<…>) correspond à ces quatre vers contre la courtisanerie des ecclésiastiques :

    « Ne vous entremêlez des affaires mondaines,
    Fuyez la cour des rois et leurs faveurs soudaines,
    Qui périssent plus tôt qu’un brandon allumé
    Qu’on voit tantôt reluire, et tantôt consumé. »

  3. Pour la rime, j’ai maintenu oueïlles, ancienne orthographe du mot « ouailles » (du latin ovilla, brebis) ; et pour la fidélité au texte du dernier vers, j’ai remplacé « Le loup… » par « Les loups… ».


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-2, note 7.
Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8215&cln=7
(Consulté le 13.08.2022)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.