L. latine 162.  >
À Johannes Antonides Vander Linden,
le 18 mars 1661

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 101 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Johannes Antonides Vander Linden, à Leyde.

Très distingué Monsieur, [a][1]

Voici quelques mots pour vous faire mes compliments. J’ai ici à vous envoyer l’Hippocrate de Calvus dans l’édition de Rome. [2][3] J’attends les deux tomes du Paolo Zacchias[4] ainsi que les deux tomes du Galien, que je n’ai toujours pas pu obtenir de la veuve de Chartier, que ce soit par argent ou par prière. [1][5][6] Le Jupiter Capitolin souffre d’une ascite mortelle. [2][7][8][9] Notre empourpré Mazarin s’en est allé dans l’au-delà le mercredi 9e de mars, sa longue maladie a fini par l’anéantir. [10] On a usé, pour ne pas dire abusé des conseils de dix médecins, pour la plupart auliques ; il n’y avait pas besoin de tant pour tuer un honnête homme et pourtant, son agonie a été longue ; d’où est né ce plaisant distique :

Iulius occubuit tandem : res mira, tot inter
Carnifices furem vix potuisse mori
[3][11]

Il y a un mois, j’ai écrit une lettre à Heinrich Meibomius, savant fils d’un fort distingué père ; [12][13] il réside en votre ville ; je vous l’envoie en vous priant instamment de la lui remettre ; M. Behrens, jeune homme de Brunswick qui devait l’envoyer, n’est pas venu me voir depuis un mois. [4][14][15] Quand les Originationes linguæ Latinæ de Johannes Gerardus Vossius paraîtront-elles ? [5][16] N’avez-vous pas reçu la feuille du Gassendi qui vous manquait, et que M. Angot avait envoyée à M. Elsevier ? [17][18][19] Faites-le-moi savoir s’il vous plaît, car il me serait facile de vous en envoyer une autre par une autre voie. Portez-vous bien et aimez-moi. Je salue MM. les très distingués Horn, [20] Vorst, [21] Van Hoorne, [22] de Le Boë [23] et Utenbogard, [24] avec mes plus sincères compliments à nos très grands amis MM. Rompf et Stevartus. [25][26]

De Paris, ce vendredi 18e de mars 1661.

Votre Guy Patin de tout cœur.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johannes Antonides Vander Linden, le 18 mars 1661

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1195

(Consulté le 17.10.2019)