L. reçue 40.  >
De François-Philippe Boullanger,
le 27 août 1654

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

À Amiens, ce 27e août 1657.

Monsieur, [a][1][2]

Sitôt arrivé en cette ville, le plus grand de mes désirs a été de vous témoigner par ce lignes les ressentiments d’obligations que je vous ai de l’honneur de votre amitié, que je cultiverai avec tous les soins imaginables comme étant la chose la plus précieuse que j’aie en ce monde ; pour à quoi parvenir, je vous demanderai la grâce que vous souffriez l’importunité de quelques-unes de mes lettres très mal digérées, qui ne tendront à autre fin qu’à ménager le bien et l’honneur de votre connaissance, que j’ai acquise pendant mon séjour de Paris. Et comme durant ce temps, j’ai reconnu que la plus forte de vos inclinations est celle qui tend à l’honneur de la profession, je me suis facilement persuadé que vous agréerez que je vous supplie très humblement par ces lignes de m’envoyer un extrait ou copie de votre décret, [1][3] étant pressé par M. du Moulin le jeune qui, [2][4] s’étant déjà présenté une autre fois à la Compagnie, [5] en mon absence, pour être agrégé (comme je vous ai dit) et ayant été remis à mon retour, m’est venu voir pour ce même sujet, comme syndic, pour être dirigé dans cette affaire ; et afin de nous conformer entièrement à votre dit décret, je vous conjure de m’en envoyer une copie, comme m’avez promis de la donner à M. Mouvignes, qui a aussi ordre de retirer notre sac de feu M. Merlet, doyen. [3][6] C’est ce que j’espère de votre courtoisie et qu’en outre, m’accorderez la qualité de,

Monsieur,

votre très humble et obéissant serviteur, Boullanger, syndic des médecins de la ville d’Amiens.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De François-Philippe Boullanger, le 27 août 1654

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9040

(Consulté le 06.12.2019)