À Claude II Belin, le 26 mai 1637
Note [1]

Le catalogue de Baron répertorie deux thèses que Claude i Belin disputa à la Faculté de médecine de Paris en 1594 : une quodlibétaire, An melior concoctio fit somno quam vigilia ? [Digère-t-on mieux en dormant qu’en restant éveillé ?] (président Jean Le Pêcheur, non disponible dans Medic@) et une cardinale, Estne febris frigidis et humidis oppugnanda ? [Ne doit-on pas combattre la fièvre par les remèdes froids et humides ?] (Nicolas Milot, 5 mai 1594).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 26 mai 1637. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0034&cln=1

(Consulté le 08.08.2020)

Licence Creative Commons