À Charles Spon, le 12 août 1650
Note [1]

Journal de la Fronde (volume i, fos 265 vo et 266 ro, première semaine d’août) :

« Les avis qui sont venus cette semaine de l’armée de Picardie portent que la garnison de La Capelle avait fait une sortie sur un moulin à vent dont les ennemis s’étaient emparés et en avaient chassé le régiment de Turenne qui le gardait, après en avoir tué grand nombre ; mais d’autres lettres d’hier au matin portent qu’il y avait douze heures tout entières qu’on n’avait tiré de part ni d’autre, et qu’on avait su par les espions que la garnison avait capitulé et qu’elle avait promis de rendre la place le 6 au soir si dans ce temps-là elle n’était secourue. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 12 août 1650. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0238&cln=1

(Consulté le 23.10.2019)

Licence Creative Commons