À Charles Spon, le 4 avril 1657
Note [1]

La Gazette, ordinaire no 39 du 31 mars 1657 (pages 309‑310) :

« De Guise, le 26 mars 1657. Le 23e de ce mois, la garnison qui était dans Saint-Ghislain, d’environ cinq cents hommes, arriva ici, suivant les articles accordés au comte de Schomberg ; lequel, après avoir fait périr aux ennemis plus de deux mille hommes, et entre eux quantité d’officiers, tant par ses sorties que dans leurs attaques, et en toutes ces occasions donné des marques de son grand courage, ainsi qu’a fait le sieur de La Lande, lieutenant de roi, les a encore obligés à < accepter > une capitulation telle qu’on l’eût pu souhaiter dans une meilleure place, et d’assiégeants bien moins considérables que ceux qui ont été employés à la réduction de ce petit poste, au nombre de plus de douze mille hommes, assistés de tous les généraux d’Espagne qui sont en Flandres. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 avril 1657. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0476&cln=1

(Consulté le 04.10.2022)

Licence Creative Commons