À André Falconet, le 25 mai 1664
Note [1]

Noël Falconet, tout fraîchement reçu docteur de Montpellier (v. note [7], lettre 748), avait été admis par le Collège des médecins de Lyon, avant d’y être entièrement agrégé en 1666 (v. note [6], lettre 872). Philibert Morrisset, ancien doyen de la Faculté de médecine de Paris, qui faisait traîner son retour dans la capitale en raison des poursuites qui l’y attendaient pour ses malversations financières, n’avait apparemment pas daigné honorer la cérémonie de sa présence.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 25 mai 1664. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0781&cln=1

(Consulté le 18.09.2019)

Licence Creative Commons