À André Falconet, le 4 février 1667
Note [1]

« Il ne sied guère à Jupiter de s’occuper des humbles détails [Ovide, Tristes, livre ii, vers 216]. L’aigle n’attrape pas les mouches [Érasme, Adages, no 2165]. Toi, Romain, souviens-toi de gouverner les nations sous ta loi, ménager les vaincus et faire la guerre aux insolents [Virgile, Énéide, chant vi, vers 851 et 853] ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 février 1667. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0898&cln=1

(Consulté le 24.01.2021)

Licence Creative Commons