À Johann Theodor Schenck, le 6 novembre 1666, note 1.
Note [1]

Évergétès ou évergète : « ce nom est purement grec [ευεργετης], et signifie bienfaiteur. Nous retenons ce nom dans notre langue pour quelques princes ou rois de Syrie et d’Égypte successeurs d’Alexandre [le Grand], auxquels on le donna : car nous disons Ptolomée Évergétès, roi d’Égypte ; Antiochus Évergétès, roi de Syrie, monta sur le trône 139 ans avant J.‑C. ; Alexandre Évergétès » (Trévoux).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Theodor Schenck, le 6 novembre 1666, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1446&cln=1

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons