De François-Philippe Boullanger, le 29 août 1654
Note [1]

Intervenant : « celui qui se rend partie en un procès pour y conserver ses intérêts » (Furetière).

Amiens était dans la juridiction du Parlement de Paris. On ne trouve aucun écho de cette querelle de chirurgiens amiénois dans la Correspondance de Guy Patin. Le sieur de Bourlène n’a pas laissé de trace dans les répertoires.

Jean Boudet, sieur de La Bellière, était premier barbier et valet de la chambre, et chirurgien ordinaire du roi et de la reine régente, dès 1618. Le chirurgien dénommé le Cointe devait être apparenté au médecin mentionné dans la note [2] infra.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De François-Philippe Boullanger, le 29 août 1654. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9041&cln=1

(Consulté le 20.01.2021)

Licence Creative Commons