De Caspar Hofmann, printemps 1646
Note [1]

Le libraire parisien Gaspard Meturas acceptait d’imprimer le traité « des Médicaments officinaux » de Caspar Hofmann (Paris, 1647, v. note [7], lettre 134). Pour la suite de cette lettre, j’ai aussi recouru à l’édition de 1667 (Francfort, Thomas Matthias Götze).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Caspar Hofmann, printemps 1646. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9062&cln=1

(Consulté le 10.08.2020)

Licence Creative Commons