De Reiner von Neuhaus, le 15 mars 1668
Note [1]

Dans l’autobiographie imprimée en tête de ses Épîtres familières (1678, vBibliographie), Reiner von Neuhaus a parlé (fos *6 vo et *7 ro) de son premier mariage, en 1636, avec une nommée Boethia Hoptilla qui lui donna un fils unique : né en 1643, Edon ii von Neuhaus (dont le prénom complet était Edoardus, v. note [1], lettre de son père, datée du 1er août 1669) étudiait alors le droit et devint Supr. Curiæ Frisiæ Advocatus [avocat auprès de la Cour suprême de Frise] ; aucun enfant ne naquit des deux mariages ultérieurs de son père.

Dans cette même lettre, Reiner von Neuhaus a expliqué à Guy Patin la raison pour laquelle son fils ne lui avait, finalement, pas rendu visite. Le témoignage d’Edon sur la bonne santé de Patin émanait donc de son imagination ou de ce qu’il avait pu entendre dire.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Reiner von Neuhaus, le 15 mars 1668. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9086&cln=1

(Consulté le 05.12.2021)

Licence Creative Commons