À Charles Spon, le 10 juin 1653
Note [10]

« On dit au Palais, le pilier des consultations, pour dire, le premier pilier de la grande salle où se rangent les anciens avocats consultants. Il faut aller au pilier, il faut consulter le pilier ; c’est l’avis du pilier pour dire c’est l’avis des anciens avocats » (Furetière).

Charles Feramus n’a guère laissé de trace dans les biographies ; il appartenait à l’Académie putéane des frères Dupuy et René Pintard l’a rattaché au cercle des libertins érudits.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 10 juin 1653. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0317&cln=10

(Consulté le 17.09.2019)

Licence Creative Commons