À Hugues II de Salins, le 15 novembre 1657, note 10.
Note [10]

L’Expositio præclarissimi atque eximii artium ac medicinæ doctoris Petri de Albano Patavini in librum problematum Aristotelis… [Explication du Padouan Petrus de Albano, très brillant et éminent docteur ès arts et médecine sur les Problèmes d’Aristote…] (Venise, Johann Herbort de Seligenstadt, 1482, in‑8o, pour celle des éditions que j’ai consultée) se termine sur ces mots :

Explicit expositio succincta problematum Aristot. quam Petrus edidit Paduanus : ea nulio primus interpretante : incepta quidem Parisius : et laudabiter Padue terminata.

[Ici se termine la courte explication des Problèmes d’Aristote qu’a écrite Pierre de Padoue ; il a été le premier à les traduire ; il l’a commencée à Paris pour la terminer honorablement à Padoue].

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 15 novembre 1657, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0503&cln=10

(Consulté le 23/02/2024)

Licence Creative Commons